Collaboration Sagem-ESEO

Un exemple dans la coopération académique et une collaboration réussie

Mercredi 18 mars dernier, la première collaboration entre ESEO-Tech et Sagem (groupe Safran) s’est conclue par une formation qui a permis de sensibiliser les intervenants aux mesures en champ proche. Le but du projet était d’identifier les applications industrielles de la cartographie champ proche pour la compatibilité électromagnétique, détaillées ci-dessous. Cette formation était l’occasion de mettre ces nouvelles connaissances à portée de main des spécialistes concernés.

sagem__063604300_1129_29042015

La compatibilité électromagnétique

Beaucoup d’appareils électroniques émettent des ondes électromagnétiques (pas seulement les téléphones portables). D’autres systèmes sont susceptibles.

Les ‘bips’ émis par le TGV Paris-Genève, reçus à l’intérieur du CERN et présentés dans la presse comme des signaux extraterrestres, sont anecdotiques. Certains défibrillateurs cardiaques automatiques qui restent à l’arrêt à cause des émissions d’un autre équipement du bloc opératoire constituent un problème plus sérieux.

Dans nos vies quotidiennes, nous avons de plus en plus d’appareils électroniques. Le défi de les faire fonctionner correctement ensemble s’appelle la compatibilité électromagnétique (CEM).

Le champ proche

Un outil pour améliorer la conception des cartes électronique d’un point de vue CEM est le scanner champ proche. Il est constitué  d’antennes qui mesurent très localement les émissions ou la susceptibilité des cartes électroniques.

Un bras robotisé permet de déplacer l’antenne au-dessus des zones à perturber, ou à analyser, à l’image d’une palpation abdominale lors d’un examen clinique.

L’ESEO dispose d’un scanner champ proche et l’a appliqué aux cas d’étude de SAGEM.

Une collaboration réussie

M. Patrice Foutrel de Sagem a qualifié le projet d’exemple de collaboration académique en termes technique et de respect des délais. Côté ESEO, le projet a été suivi par Sjoerd Op ‘t Land, Richard Perdriau et Sébastien Besson. “Le projet nous a permis de monter en compétence dans le champ proche. La collaboration avec Sagem nous aide à mieux saisir les besoins et la réalité des clients industriels,” selon Sjoerd Op ‘t Land.